Exils Oniriques

Si, dans un monde unifié, on ne peut pas s'exiler, il reste possible de rêver l'exil. Prise dans ce songe, parfois, l'imagination s'envole jusqu'à devenir histoires.

StephaneMourey.fr > Exils Oniriques

Cinq virtuoses

L’écrivain s’assit à sa table de travail et, comme il se doit, écrivit.
Tard dans la nuit, deux hommes marchaient côte à côte sur le trottoir. Le plus grand allait la tête haute, l’air fier et content de lui, un sourire aux lèvres. Le second avançait le regard bas, le visage dissimulé par son chapeau. Dans ses yeux brillait une flamme étrange où l’agacement le disputait à la colère.

15 min.

Lire...

La Meilleure des Vies

Assise dans la caravane, Sally se regardait dans le miroir. Seule, elle essayait de ne pas entendre les applaudissements au dehors. Elle leur avait déjà donné trois rappels, et maintenant, elle était fatiguée, elle ne voulait plus y retourner.

Ce n’est pas vrai, Sally, pensa-t-elle. Tu te mens à toi-même. Tu sais bien que le problème n’est pas là.

14 min.

Lire...

Disparition

Lorsqu’elle l’entendit ouvrir la porte d’entrée, elle lui demanda :
— Pas de courrier aujourd’hui ?
Il leva sur elle un regard dans lequel se mêlait tristesse et résignation.
— Non, rien, aujourd’hui non plus.
— Pas même une publicité ?

5 min.

Lire...

Amnésie

Un mal de crâne comme je n'en ai encore jamais eu précède même la conscience lorsque je me réveille. Que s'est-il passé ? Aurais-je pris la cuite de ma vie ? Pour le moment, je ne me rappelle de rien. Même mon nom m'échappe un instant avant de me revenir.

7 min.

Lire...

Un étrange Coup d'État

À ses pieds, la nuit tombait sur Ypalone, la Cité Cent Fois Muselée, Cent Fois Libérée. Du haut de sa tour immense, il voyait se dessiner les rues et les ruelles en de minces rubans lumineux. Seul, il pouvait contempler la complexité de ce labyrinthe ; seul, il pouvait en apprécier la beauté qui s’étendait jusqu’à l’horizon. Seul, lui, Hirphide, le vieux roi d’Ypalone, la Cité Cent Fois Muselée, Cent Fois Libérée.

36 min.

Lire...

Une Impasse

Les Ancêtres lui avaient refusé leur parole. Telle fut la pensée de Duc lorsque le premier rayon de soleil, frappant ses paupières, le tira de sa torpeur. Il se mit debout au bord de la falaise et contempla le soleil levant. Sans y penser, s’interrogeant sur sa destinée, il regardait la lumière matinale envahir la plaine désertique à ses pieds.

18 min.

Lire...